Catégories : Art & Culture

Grandes demeures construites par les armateurs de Saint-Malo entre le XVIIe et le XVIII siècles.

Symbole de leurs richesses, ces maisons sont entourées de jardins à la française. Les boiseries sculptées et l’architecture vous feront voyager à travers le temps.

Voyagez à travers le temps en visitant ces maisons splendides remplies d’histoire à Saint-Malo et dans ses alentours.

Les murs des Malouinières étant très épais, ils servaient souvent de cachette. En effet il était très courant d’y cacher des soieries indiennes ou chinoises par exemple, car sous Louis XIV il était formellement interdit d’en importer. Aussi Jean –Baptiste Colbert, ministre du roi souhaitait privilégier les soieries lyonnaises.

La Chipaudière

Véritable château bâtit dans un parc d’une superficie de 4 hectares est l’une des plus vastes malouinières du pays malouin au 15ème siècle. Ce château a été construit en l’honneur de Nicolas Magon de La Chipaudière (1670-1698) par son frère François-Auguste Magon de la Lande qui a hérité du domaine ne 1708. C’est lui, armateur et corsaire, sous Louis XIV qui a supervisé la construction de ce bâtiment entre 1710 et 1720.

La malouinière de la Ville-Bague

La malouinière de la Ville-Bague est l’une des 110 malouinières du pays malouin. Elle fut construite en 1715 par l’armateur malouin Guillaume Eon. Cette propriété a été rachetée par Mr et Mme CHAUVEAU en 1975. Tous deux lui ont redonné son aspect d’antan après 20 ans de restauration.
Désormais c’est leur fille et son compagnon qui animent les visites de la demeure. Ils vous feront découvrir les secrets de cette vaste propriété et des objets insolites qui ont marqué l’histoire des armateurs du pays malouin.

La malouinière du Puits Sauvage

Située au hameau de St Etienne à Saint Malo, la malouinière du Puits Sauvage fut construite par des corsaires et des armateurs malouins du 18e siècle sur les vestiges d’un ancien manoir du 15e siècle. Cette construction a été réalisée par l’architecte Michel Marion pour la famille Nouel de la Baronnie, famille d’armateurs et descendant d’un neveu de Jacques Cartier.

La malouinière du Montmarin

Construite en 1760 par Aaron Magon seigneur du Bosq, la malouinière du Montmarin fut acquise par Benjamin Dubois, armateur à St Servan, en 1782. Il y créa un port et un chantier de constructions navales en 1783. Plus de 1200 ouvriers y travaillaient simultanément.

Le château du Bas Miniac

Édifié en 1749 sur les ruines d’un ancien château fort appartenait à l’époque à Guillaume de Miniac, sans doute le nom du premier seigneur fondateur de ce lieu. Aujourd’hui il ne reste de ce château fort plus qu’une partie des deux tours et de la courtine.