Catégories : Art & Culture

Dundee breton en bois à voiles et à moteur de 21 m, l’Ar Zénith fut construit par le chantier Kéraudren de Camaret en 1939. Sa mission : assurer deux fois par semaine le transport de passagers, de marchandises et du courrier entre Audierne et l’Ile de Sein. À son bord, les sénans Jean-Marie Menou, Ambroise Spinec, et Martin Fouquet.

Mais c’est pour une toute autre raison que ce navire devint célèbre…

L’Ar Zenith fut le premier vaisseau civil français à rejoindre l’Angleterre suite à l’appel du Général De Gaulle, le 18 juin 1940. Symbole de toute une flotte qui participa au sauvetage de la France en 1945, il failli cependant ne pas survivre au travail du temps…

Après la guerre, l’Ar Zenith regagne son port d’attache pour assurer de nouveau son rôle de liaison entre Audierne et l’île de Sein. Il est ensuite vendu à une entreprise qui le transforme en sablier. En 1978, un ancien membre des Forces Françaises Libres, Pierre Pinel, reconnait Ar Zénith et décide d’en faire l’acquisition afin de lui rendre son aspect d’origine. Le 19 juin 1990, il se rend à Sein pour fêter le 50ème anniversaire du départ de l’Ar Zénith pour Plymouth. Malheureusement, sur le voyage de retour, le navire brise sa quille sur un plateau rocheux et s’échoue. Il restera ainsi à l’abandon durant 5 ans dans la rivière Penzé, jusqu’à ce que cinq malouins en découvre l’existence…

Déterminés à sauver ce symbole de la résistance, ceux-ci fondent L’A.P.P.E.L (Association Pour Perpétuer l’Esprit de Liberté) en décembre 1995 et rapatrient l’Ar Zenith en eaux malouines afin d’entreprendre de nombreux travaux de rénovation. Forte de la détermination de ses 450 adhérents, le bateau est classé au Patrimoine Historique depuis 1999 et l’association reconnue d’utilité publique. Aujourd’hui, l’Ar Zénith est sous un hangar près de la Tour Solidor, à Saint Malo.

 

Informations
Cale des Torpilleurs
Quai Solidor
35400 Saint-Malo
www.arzenith.com